Fever Ray

On l’avait croisée une première fois, en fine lame électro-pop. Depuis, Karin Dreijer Andersson a rangé The Knife dans son étui et s’est réinventée en grande prêtresse noire et suffocante. Inquiétantes et oniriques, les atmosphères vénéneuses distillées par la Suédoise renvoient à Kate Bush ou à un Dead Can Dance qui aurait troqué l’africanisme contre des fjords blafards. Profondément singulière, Fever Ray ne cesse d’intriguer : rarement les angoisses primitives auront été mises en son de façon aussi mélodieuse et théâtrale. Et aujourd’hui, nul ne sait si Andersson, adepte des transformations radicales, survivra à l’identité Fever Ray ou si elle réapparaîtra sous une autre forme. Concert immanquable, donc.

electro-pop, New age, Synth-Pop
Ambient, Electronica, I.D.M.
Stockholm, Suède
2008 en solo (1994 avec Honey is cool / 1999 avec The Knife)

post-6773

Parc des Expositions - Hall 9
TRANS – 2009
sam. 05 Déc à 0h30