Gwendoline

Derrière ce prénom aux origines celtes se cache un duo rennais qui a sans doute puisé son inspiration au comptoir d’un troquet, dans l’amertume d’une bière plate. Entre désespoir et désœuvrement, le tandem piège son désenchantement dans une new wave magnétique comme on reste prisonnier des glaces. Imaginez le parlé-chanté romantico-réaliste de Fauve, repris et sali par Rhume, sans espoir au bout du tunnel. Entre autodérision, sarcasmes et je-m’en-foutisme générationnel, Gwendoline se révèle profondément humain. De la poésie punk.

Rennes, France
2015

post-22871

Ubu
Les Trans s’invitent chez vous
sam. 05 Déc à 21h00