Lispector

C’est à la fin du siècle dernier que la dénommée Julie Margat a commencé à enregistrer ses chansons à la maison, à l’aide de synthés rafistolés, d’une boîte à rythmes ou d’une guitare électrifiée. Seule ou en bonne compagnie (Maison Neuve, Petit Fantôme…), la demoiselle imagine une pop haïku, mutine et décomplexée. Derrière un nom piqué à l’écrivaine brésilienne Clarice Lispector, elle est aujourd’hui à la tête d’une discographie pantagruélique, faite de cassettes, oeuvres digitales et autres albums “classiques”, réalisés sur son label ou des structures comme Twisted Nerve.

Indie Pop, Lo-Fi
folk pop, indie rock, post-punk, Synth-Pop
France
1996

post-5828

Aire Libre
TRANS – 2012
mer. 05 Déc à 20h30