Festival

Archives

2006

28èmes Rencontres Trans Musicales

EDITO

Depuis plusieurs années, certains s’évertuent à nous faire croire que la musique moderne se contente de bégayer, recycler, ânonner. Que tout a déjà été dit, réalisé. Peut-être… N’empêche qu’elle est la seule capable, aujourd’hui encore plus qu’hier, de faire voler en éclats préjugés et réalités politiques, idées préconçues ou vérités entendues. Elle déclenche toujours cette excitation liée à toute découverte, provoque une montée d’adrénaline en quelques minutes, quelques secondes. Elle se trouve, à chaque fois, une nouvelle virginité. Aux quatre coins de la planète, à l’heure où l’Internet est définitivement devenu le premier espace de découverte musicale, des groupes, des artistes renouvellent des idiomes que l’on pensait connaître sur le bout des doigts. Le post-punk se conjugue au futur au Brésil ou en Israël, le hip hop élargit sa ligne d’horizon en Palestine, la soul retrouve son âme en Finlande, la folk se dénude dans l’immensité argentine, la pop s’endimanche en Suède ou en Norvège. La disco pervertit le rock, le rap pioche dans le blues. Voici quelques exemples parmi tant d’autres qui témoignent d’une e ervescence à nulle autre pareille, où les rencontres – humaines, artistiques –, même les plus inopinées, sont encore possibles. Et à l’ère du numérique, du monde virtuel et tutti quanti, il reste une seule épreuve où le musicien n’a pas le droit à l’erreur. La scène, cet endroit privilégié de contacts et d’échanges, où s’e acent les on-dit et les tricheries. À l’heure où l’on pense tout savoir, tout connaître, il reste les Trans Musicales.
Christophe BASTERRA

  • mer6 Déc
  • jeu7 Déc
  • ven8 Déc
  • sam9 Déc
Parc des Expositions - Hall 9
La Cité
Parc des Expositions - Hall 3